Publié le :

E-Corp Gaming : faire jouer ses candidats pour les embaucher !

#Startup #Expérimentation

Les grandes organisations se tournent progressivement vers des méthodes de recrutement innovantes, dans la volonté d’outrepasser les biais des CV et de laisser une place aux compétences comportementales. 

Exemple 1 : La Méthode de Recrutement par Simulation (MRS)

Le plus grand acteur français de l’emploi, Pôle emploi se penche sur cette méthode afin d’évaluer les compétences des candidats dans le contexte de leur futur poste, en enlevant ainsi le biais des expériences passées des candidats. 

Exemple 2 : CEO for one month

The Adecco Group propose aux jeunes et futurs diplômés le programme CEO for One Month composé de tests, d’épreuves, d'entretiens de personnalité et d'un bootcamp pour choisir celui ou celle qui accompagnera le PDG du groupe pendant un mois. Cela permet à l’organisation d’élargir son vivier de candidats et d’améliorer sa marque employeur. 

Face à ce besoin, les solutions innovantes voient le jour, parmi lesquelles, E-Corp Gaming startup incubée chez Rhizome. A l’origine une association étudiante dédiée à l’esport et aux jeux vidéos, E-corp Gaming prend le tournant en 2016 pour devenir une entreprise qui permet aux organisations d’évaluer les compétences des candidats à travers les jeux vidéos, répondant ainsi aux besoins de marque employeur et d’attractivité de talents. Ainsi l’année 2019 a amorcé pour E-Corp Gaming plusieurs expérimentations sur des projets de co-innovation avec les principaux acteurs de l’emploi en France. Découvrez les projets et les collaborations qui se sont progressivement tissés entre E-Corp gaming et les partenaires grands groupes de Rhizome: la Ville de Paris, Pôle emploi et The Adecco Group. 

E-Corp Gaming : initier les grands groupes au monde des jeux vidéos

Afin de répondre à toutes les interrogations que les RH se posent sur le monde des jeux vidéos, il était nécessaire dans un premier temps d’instaurer un cadre d’échange non commercial entre les grands groupes, les équipes de E-corp Gaming, ainsi que la plateforme de Paris&Co, Level 256 dédiée à l’esport.  Durant la rencontre Hugo Chabrouty le co-fondateur de la startup et Bertrand Perrin, responsable de la plateforme Level 256 ont expliqué aux partenaires l’histoire, les chiffres clés et les enjeux du e-sport.

Contrairement à ce que l’on peut penser le public de joueurs de jeux vidéos ne se compose pas seulement de joueurs professionnels. Les statistiques montrent que 54% de français sont gamers et ce chiffre augmente avec les années. E-Corp Gaming a vu donc l’opportunité de qualifier les candidats à travers les jeux vidéos. La solution apportée est double. Les candidats valorisent leurs compétences qui ne sont pas identifiables sur le CV et les entreprises répondent à leurs besoins en termes d’attractivité et de marque employeur. 

Les candidats sont évalués d'après une grille de compétences basée sur le référentiel de Pôle emploi. Les partenaires de Rhizome ont pu tester plusieurs jeux pour avoir un aperçu du processus d’évaluation. Plusieurs expérimentations ont suivi après cette journée pour répondre aux enjeux de qualification et de recrutement des candidats. 

Quand la Ville de Paris recrute avec League of Legends

A l’occasion de la finale mondiale de compétition de League of Legends - le jeu le plus regardé au monde avec 250 millions spectateurs -  la Ville de Paris a installé un “Village esport” sur le parvis de l’Hôtel de Ville du 6 au 10 novembre 2019. Des animations, tournois et des professionnels de esport étaient au rendez-vous. Afin de répondre à ses enjeux de recrutement la Ville de Paris et E-corp Gaming ont collaboré dans le cadre d’une expérimentation afin d’évaluer les profils des participants de l’événement. Les joueurs  se sont vus dresser leur profil de compétences observées pendant leur partie sur League of Legends (compétences interpersonnelles, d’autonomie, de gestion de stress, etc).

Cette expérimentation permettait de poser les premiers jalons du plan d’action de la Ville de Paris pour recruter les candidats sans CV. L’horizon des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris de 2024 interroge la Ville dans ses méthodes de recrutement. Aujourd’hui, l’ambition est de recruter des personnes éloignées de l’emploi et de ne pas poser l’obstacle de l’éducation et de la formation des candidats. 

Les jeux vidéos : une idée attractive pour recruter les jeunes générations

Le 20 janvier 2020,  E-Corp Gaming a été présent au salon Paris pour l’emploi des jeunes avec le soutien de la Ville de Paris, de The Adecco Group et de Pôle emploi. Cet événement qui se déroulait à la Grande Halle de la Villette est le salon majeur du travail en Ile-de-France avec plus de 200 employeurs et 4 000 offres proposées aux jeunes en recherche d’emploi, d'apprentissage, d'orientation ou de mobilité professionnelle. A cette occasion E-Corp Gaming proposait aux jeunes de venir jouer à une partie de Brawl Stars qui compte 200 millions de joueurs dans le monde à l’heure actuelle. Le stand attractif de E-Corp Gaming a généré beaucoup d’intérêt avec 78 profils analysés allant des profils CAP, BAP jusqu’aux profils BAC+5. Le constat général a montré que les jeux vidéos sont plus attractifs pour les candidats que les tests d’évaluation classiques.

A travers ces expérimentations la startup de l’esport et les acteurs de l’emploi partenaires de Rhizome (The Adecco Group, Pôle emploi et la Ville de Paris) ont pu s’apporter mutuellement des éléments structurants pour leurs activités et objectifs respectifs. Les grands groupes ont pu voir tout l’intérêt d’une méthode de recrutement et d’évaluation de compétences par l'esport et les jeux vidéos, incontestablement très populaires aujourd’hui.

Partager sur :

Lire aussi #Startup, #Expérimentation

Goshaba révèle le potentiel des candidats à l’emploi à la Ville de Paris

Une collectivité locale à l’origine d’une plateforme d’innovation. Si l’initiative est assez originale pour être soulignée, le choix de la thématique l’est d’autant plus. Avec la création de Rhizome, plateforme d’innovation dédiée à la transformation RH et à l’évolution du travail, la Ville de Paris a entamé une réflexion de fond sur l'innovation dans les ressources humaines et l’emploi. Première expérimentation avec la startup Goshaba : la recette pour bousculer des habitudes de recrutement et moderniser son image de recruteur public.

Télétravail : un potentiel inexploité ? Découvrez le nouveau livre blanc de Boostrs !

Dans son dernier livre blanc « Télétravail : un potentiel inexploité ? » Boostrs s’intéresse au télétravail sous un nouvel angle : celui de sa faisabilité selon les métiers et les compétences.Découvrez leur approche pour aider les organisations à identifier leur potentiel de télétravail.

>> Télécharger le livre blanc : « Télétravail : un potentiel inexploité ? »

La transformation des ressources humaines au coeur du plus grand rendez-vous de l’innovation

Selon, l’étude de EY “La transformation digitale au sein des organisations” (2019) 78% des entreprises sont en cours de chantiers de transformation ou en stade de leur finalisation. L’importance de la transformation RH au cœur de ces chantiers était particulièrement visible lors du Hacking de l’Hôtel de Ville qui s’est tenu le 6 mars 2020. Pendant le Hacking,  l’un des plus grands rendez-vous d’innovation de l’année organisé par Paris&Co, l’innovation RH et l’évolution du travail ont étés mis en avant dans l’organisation de l’événement.